Temps de lecture : 3 min

Dessins animés oscarisés, les avez-vous tous vus ?

17 Juin 2019 | Les miscellanées | 0 commentaires

Dernièrement, je me demandais si j'avais le goût des autres en matière de dessins animés. Et je ne sais pas quelle réponse me plairait. Si j'avais l'appétence de monsieur tout le monde en matière de films d'animation, j'aurais le flair pour dégotter les nouveautés qui rempliraient les salles et je pourrais mettre à profit ce don pour déterminer les tops et le flops. Pourtant, une pointe de snobisme enfoncé à grands coups de nombrilisme dans mon étrange esprit m'incite à penser que je préfèrerais être en dehors du circuit, pas hasbeen du goût mais suffisamment marginal pour dédaigner le commun et encenser l'improbable. Rien n'est à ce point tranché et la vérité, pour vous comme pour moi, s'imprègne à parts inégales des deux cas de figure.

En matière de cinéma, la référence est double à l'instar du début d'article : les entrées, et par ricochet les sommes engrangées par le film, et les récompenses. Pour l'animation, nous allons nous référer aux Oscars puisque la plupart des films d'animations sont américains.

Saviez-vous que l'Academy Award for Best Animated Feature, L’Oscar du meilleur film d'animation donc, n'existait que depuis 2002 ?  Avant cela, les films d'animation concouraient dans la catégorie du meilleur film, comme les films en prises de vues réelles.Ce changement, on le doit aux poulets de Chicken run les membres de l'académie regrettant que le dessin animé n'ait pas été sélectionné, l'année précédente.

Avant 2002, on dénombre six films d'animation ou assimilés qui obtinrent soit un prix spécial (Blanche-Neige et les Sept Nains en 1939, Qui veut la peau de Roger Rabbit en 1989, Toy Story en 1996) soit carrément l'Oscar du meilleur film (La Belle et la Bête en 1992, Là-Haut en 2010 et Toy Story 3 en 2011).

Bien que cela soit peu probable, il est tout à fait possible que le prix ne puisse pas être décerné tous les ans. En effet, les règles du prix stipulent que l'Oscar ne sera attribué que si au moins huit longs métrages d'animation sortent en salle au cours de l'année précédente. Si plus de quinze films sont éligibles dans la catégorie, les nominations sont au nombre de cinq, sinon il n'y en a que trois. Merci Wikipédia ! 😉

Je vous invite à découvrir, depuis 2002, tous les dessins animés ayant reçu l'Oscar de leur catégorie. J'en ai vu pas mal à vrai dire. Ça répond en partie à la question que je me posais plus haut. Et vous, combien en avez-vous vus ?

Shrek (2002) d'Andrew Adamson et Vicky Jenson - Dreamworks
Le Voyage de Chihiro (2003) de Hayao Miyazaki - Studio Ghibli
Le Monde de Nemo (2004) de Andrew Stanton et Lee Unkrich - Pixar
Les Indestructibles (2005) de Brad Bird - Pixar
Wallace et Gromit : Le Mystère du lapin-garou (2006) de Nick Park et Steve Box - Aardman Animations
Happy Feet (2007) de George Miller - Kennedy Miller Productions
Ratatouille (2008) de Brad Bird - Pixar
WALL-E (2009) d'Andrew Stanton - Pixar
Là-haut (2010) de Pete Docter et Bob Peterson - Pixar
Toy Story 3 (2011) de Lee Unkrich - Pixar
Rango (2012) de Gore Verbinski - Paramount Pictures
Rebelle (2013) de Mark Andrews et Brenda Chapman - Pixar
La Reine des neiges (2014) de Chris Buck et Jennifer Lee - Disney
Les Nouveaux Héros (2015) de Don Hall et Chris Williams - Disney
Vice-versa (2016) de Pete Docter et Ronnie del Carmen - Pixar
Zootopie (2017) de Byron Howard, Rich Moore et Clark Spencer - Disney
Coco (2018) de Lee Unkrich et Adrian Molina - Pixar
Spider-Man: New Generation (2019) de Bob Persichetti, Peter Ramsey et Rodney Rothman - Marvel

Abonnez-vous à l’impossible newsletter

Notifications sans adresse mail

Vous pouvez aussi vous abonner sans adresse mail en cliquant sur la cloche en bas à droite de l’écran.

Pour toujours recevoir votre petite dose de BID hebdomadaire, abonnez-vous à la bidletter !