Menu

Pour des statues moins académiques (liste)

20 Fév 2019 | Les miscellanées | 0 commentaires

Je ne suis pas Jean-Pierre Pernaut mais j’aime beaucoup découvrir nos régions, nos magnifiques petits villages, toute la richesse culturelle de notre beau pays. Le problème du touriste que je suis c’est que les musées m’emmerdent, que les vieilles pierres me fascinent deux minutes, le temps de quelques photos, et puis basta, il faut que je passe à autre chose. Je suis conscient que la connaissance de l’Histoire est primordiale, seulement elle me gonfle, m’angoisse, me liquéfie les intestins. En matière d’Histoire, on ne se souvient que des drames. Et puis c’est ridicule une statue d’un roi sur son destrier dont le couvre-chef dégouline de fiente. C’est pathétique un buste d’une personnalité locale que plus personne ne connaît. Et je ne parle pas des œuvres de rond-point sur lesquelles je m’étalerai dans un prochain article. Le geek qui m’habite rêve de plus de folie, que la culture d’aujourd’hui trouve tout autant sa place que les personnages d’hier.

Le problème, c’est que les maires veulent laisser leur trace de façon sérieuse, donc austère. Beaucoup de couilles molles qui n’osent pas prendre de risque quand la décision d’ériger une statue doit être prise. Un mal français. Si on se balade pas très loin de chez nous, on trouve ce petit grain de folie qui nous manque tant et qui égayerait nos quotidiens si les politiciens osaient le pas de côté. Que j’aime me promener à Bruxelles et découvrir au détour d’une rue une statue de Gaston Lagaffe, une fresque de Philippe Geluck avec son fameux chat, ou un poupin qui pisse. C’est quand même plus gai qu’un monument aux morts. Attention, ne me faite pas dire ce que je n’ai pas dit. Il ne s’agit pas de nier le devoir de mémoire, de ne pas afficher le respect que nous devons tous à ces hommes et ce femmes morts pour la France – même si j’aurai aimé qu’ils aient une belle et longue vie -, mais je regrette que la balance ne penche que du côté du sérieux, de l’académique.

Un petit tour à Montreux vous permettra de découvrir, face au Lac Léman, la statue de Freddy Mercury. Et j’aime ça. Je ne vous parle même pas du Japon, cher à mon coeur – je vous ai déjà parlé de Mission Japon, un projet commun avec mon fils Sylvain – où les statues de Godzilla ou d’un Gundam géant le disputent avec celles d’autres héros de manga (Captain Tsubasa, Détective Conan, Sazae-san, Astro Boy…)

Alors, j’ai décidé de vous offrir une nouvelle liste, celle des statues françaises qui sortent un peu du lot. Je ne vous dis pas combien – j’aurai dû les compter – j’ai vu passer de statues de Jeanne D’arc. Des paquets, partout en France. Quel manque d’imagination ! Je vous préviens, rien de bien transgressif dans cette liste. Je me suis parfois fait quelques étonnements vite rabroués. J’ai cru un moment que Béziers avait osé l’hommage à l’adulescence avec une statue de Casimir, seulement, il avait un nom, Peret, ancien maire de la ville. J’ai cru à un bronze de Chantal Goya, sauf qu’il manquait le prénom. Eh non, c’était du peintre qu’il s’agissait. J’ai viré toutes les références historiques, les statues d’animaux, les œuvres contemporaines sans références pour ne rester que sur les personnalités récentes, fictives, du showbizz… J’ai classé les monuments par catégories avec, à chaque fois, la personnalité, parfois une petite info, la ville et le département où se trouve la statue ou le buste, sans photo pour que vous ayez la joie découverte de visu.

Personnages fictifs

Le facteur de « Jour de fête » (personnage d’un film de Jacques Tati) – Saint-Sévère-Sur-Indre (Indre)
Le Passe-muraille (personnage de Marcel Aymé) – Paris (18ème) 
Monsieur Hulot (personnage d’un film de Jacques Tati) – Saint-Marc-sur-Mer (Loire-Atlantique)
Tintin (7 cases géantes issues des 7 Boules de Cristal dans toute la ville) – Saint-Nazaire (Loire-Atlantique)

Chanson

Joséphine Baker – Sarlat-la-Canéda (Dordogne)
George Brassens
– Paris (15ème)
Jacques Brel – Courcouronnes (Essonne)
Jacques Brel – Fontenay-sous-Bois (Val-de-Marne)
Dalida – Paris (18ème)
Johnny Hallyday – Viviers (Ardèche)
Boby Lapointe – Pézenas (Hérault)
Édith Piaf – Paris (20ème)
Charles Trenet – Narbonne (Aude)
Charles Trenet – Saint-Maur-des-Fossés (Val-de-Marne)
Charles Trenet – Salles-d’Aude (Aude)

Cinéma

Jean Cocteau (poète/réalisateur) – Villefranche-sur-Mer (Alpes-Maritimes)
Coluche
(humoriste) – Le Vigan (Gard)
Coluche
(humoriste) – Montrouge (Hauts-de-Seine)
Fernandel (acteur) – Carry-le-Rouet (Bouches-du-Rhône)
Jean Gabin (acteur) – Mériel (Val-d’Oise)
Louis Jouvet (acteur) – Digne-les-Bains (Alpes-de-Haute-Provence)
Michel Simon (un doublé, le buste a pour créateur un autre acteur, Jean Marais) – Noisy-le-Grand (Seine-Saint-Denis)
Jacques Tati (acteur/réalisateur) – Saint-Maur-des-Fossés (Val-de-Marne)
François Truffaut (réalisateur) – Saint-Gratien (Val-d’Oise)

Divers

Sidney Bechet (musicien de jazz) – Antibes (Alpes-Maritimes)
Carla Bruni (mannequin) – Nogent-sur-Marne (Val-de-Marne)
Frédéric Dard (stèle gravée des 174 titres de la série « San Antonio ») – Bourgoin-Jallieu (Isère)
Hergé (dessinateur de Tintin) – Angoulême (Charente)
Léonard de Vinci (la bite à l’air, c’est ça qui est drôle) – Amboise (Indre-et-Loire)

Cette liste est loin d’être exhaustive. J’en appelle à toutes les bonnes volontés pour qu’ensemble nous puissions la remplir. N’hésitez pas à me donner d’autres statues en France dans les commentaires. Merci à vous !

 

Aidez le blog grâce au
Utip de Mission Japon

Abonnez-vous à l’impossible newsletter

Pour ne rater aucun article, abonnez-vous à la newsletter !