Temps de lecture : 4 min

Les Almateurismes

3 Fév 2019 | Un peu de moi | 0 commentaires

Dans la pure tradition de l'article auto-promotionnel, je vais vous parler de moi, instaurer une proximité, jouer toutes les cartes du storytelling pour vous inciter avec douceur mais fermeté à découvrir une autre de mes passions, peut-être un talent qui sait, en tout cas un autre blog dont je m'occupe.

Le blog, mais pas que...

Si vous êtes arrivé ici sans connaître les lieux - d'abord essuyez-vous les pieds s'il vous plait - vous vous êtes sans doute posé la question du nom. Pourquoi ça s'appelle "le Blog de l'Impossible Dictionnaire". Même si j'en parle un peu ici, je vais quand même me lancer dans un "previously in..."

L'Impossible Dictionnaire, c'est mon bébé depuis des années. Ne soyons pas coquet, depuis des dizaines d'années. J'y ajoute régulièrement des mots loufoques et des définitions barrées. Une sorte d'oxymoron. Sur une base carrée et bien rangée, j’insuffle un vent foutraque qui j'espère fait marrer ses visiteurs. J'ai mis en place un site ou un blog pour chacune de mes envies d'écriture. Si je veux écrire des textes très personnels, c'est sur David Hey Ho que ça se passe, par exemple.

L'idée du blog - elle a évolué depuis - était d'offrir des listes, ce que j'appelle, je ne suis pas le seul, des miscellanées. De tout, de rien, foutraque là aussi. Du futile et de l'utile. Du geek et du culturel. C'est pour cette raison que cette catégorie est la plus fournie. Mon autre idée était de trouver un biais de participation. Je lance une liste. Les visiteurs proposent des éléments pour la compléter en commentaires. Puis je mets progressivement à jour les listes grâce à vous. Pour l'instant, c'est un échec. J'ai le sentiment que le goût du commentaire, de la participation, s'assouvit plus facilement sur les réseaux sociaux. Ou c'est moi qui m'y prends mal, ce qui est fort possible.

Comme j'avais déjà commis un blog de ce style sur Overblog, j'ai repris le nom. D'un côté le dico, de l'autre le blog, les deux faces d'une même pièce en quelque sorte.

Il me manquait toutefois un lieu où je pourrais exercer mes envies de sentences, de pensées, d'aphorismes, de citations. Ainsi sont nés Les Almateurismes.

C'est quoi Les Almateurismes ?

Il faut remonter vingt ans en arrière pour comprendre ce nom. Passionné de Parcs d'attractions (d'où la catégorie de ce blog), toutes mes participations web tournaient autour de ces lieux où l'âme d'enfance quel que soit son âge s'exprime avec bonheur et candeur. Zineland, Newsparcs, Ameland, tels étaient le nom des sites dont je m'occupais. Mon pseudo, c'était Ameland, âme d'enfant, tout ça. Nous étions des parconautes et partagions notre passion avec gourmandise. Cela a duré une dizaine d'années. J'ai été dans l'obligation d'abandonner parce que je suis passé de l'autre côté de la barrière en travaillant pour un tour operator spécialisé dans les parcs d'attractions. J'ai laissé la barre à d'autres qui ont continué l'aventure. Côté site Ameland est devenu Ameworld. Je suis sûr que la plupart des membres d'aujourd'hui ne savent pas qui je suis, ni même que je suis à l'origine - avec quelques autres, tout de même, je n'étais pas seul - de la communauté. Côté pseudo, il fallait que je change. "Âme" en espagnol se traduit "Alma". "Land" de l'anglais à l'italien donne "Terra". Almaterra, j'avais trouvé mon nouveau pseudo. Et quand il a fallu trouver un nom à mes phrases, j'ai trouvais rigolo d'associer mon pseudo à un sentiment d'imposture. Amateurisme. Almateurismes. C'était parti !

Quelques exemples d'Almateurismes !

Actuellement, sur le blog des Almateurismes, vous pouvez en retrouver plus de 160. Le tout entrecoupé de citations, de photos rigolotes, ce genre de choses. Parfois drôle, parfois poétique, parfois inspiré, parfois à côté de la plaque ou se voulant drôle mais ne trouvant pas sa cible. Je laisse quand même ceux qui me désespèrent. Pas parce que je m'enorgueillis d'une honnêteté actuelle sans faille. La faute au numéro. Vous imaginez si je devais enlever le premier almateurisme - pour info posté en juillet 2010. Il me faudrait changer tous les numéros qui suivent. Oui, je suis aussi une grosse feignasse.

Parce que vous n'avez peut-être, à ce stade de l'article, pas envie d'aller y faire un tour et que, de toute façon, j'aime bien sacrifier au rituel de la liste, permettez-moi de vous en offrir quelques uns.

Almateurisme 1
Celui qui prétend qu'il n'y a que la vérité qui blesse ne s'est jamais retrouvé à faire du cheval en pleine crise hémorroïdale.

Almateurisme 3
Qui tend l'oreille au bruit n'espère que le silence.

Almateurisme 26
On peut faire de brillantes études tout en étant interne.

Almateurisme 39
Est-ce judicieux pour un claustrophobe de soigner sa peur en s'enfilant des comprimés ?

Almateurisme 61
Je change souvent de certitude.

Almateurisme 94
"Je suis une légende" disait fièrement et en bombant ses mots la petite note explicative en bas de page.

Almateurisme 97
En peinture, il est des plaisirs qu'il ne faut pas gouacher !

Almateurisme 114
Est-ce qu'un instituteur qui part en vacances manque à tous ses devoirs ?

Almateurisme 120
Est-ce que ça existe des lunettes de WC à fermeture aléatoire pour presbytes masochistes ?

Almateurisme 162
Des fois, tu penses que tu vas faire de la musique, et tu fais de la peinture.

J’ai du réseau !

L’impossible newsletter

Notification sans mail

Vous pouvez aussi vous abonner sans adresse mail en cliquant sur la cloche en bas à droite de l’écran.

Pour toujours recevoir votre petite dose de BID hebdomadaire, abonnez-vous à la bidletter !