Temps de lecture : 3 min

Périphrase, des mots pour mourir

27 Jan 2019 | L'Impossible Dictionnaire | 0 commentaires

Plus périphrase que moi, tu meurs. Le style d'un auteur se conçoit dans la façon qu'il a d'écrire et de décrire les mots, les lieux, les gens, les émotions. Le commun du maileur, emploiera un mot pour ce qu'il est. L'amoureux des mots se creusera la soupière pour sortir des sentiers battus se référant à la culture du plus grand nombre ou des happy fews selon le lectorat qu'il vise, sniper du verbe.

Votre serviteur sentant la pente de plus en plus alcoolisée - c'est qu'il n'est plus très jeune - explose ses intérêts en deux catégories, ceux qui réveillent sa jeunesse syndromant à la Peter Pan, ceux qui lui rappellent son inéluctable point de chute, surfant entre fatalisme et blague grivoise. La petite mort au secours de la grande. C'est l'adulte qui prend le pas aujourd'hui parce qu'hier est parti celui qui chantait le dauphin blanc de son enfance. La boucle depuis se mord la queue. Il a le poil blanc comme l'hermine. Encore un mystère qui ne sera jamais résolu. Ce n'est pas une première. Quand le blogueur décide de parler pour la première fois des parcs d'attractions, ce haut lieu de vie, de l'enfance, de l'âme d'enfant, il écrit un article intitulé Pas de cendres à disperser pour Cendrillon dans les parcs d’attractions !

Mourir. Quelles sont toutes les façon de dire mourir sans utiliser le verbe "mourir" ?

J'aime bien les listes. Elles ne sont jamais exhaustive. Elles sont sans fin. Il reste toujours un espoir qu'on puisse lui faire gagner quelques lignes. L'avantage du blog par rapport au papier. J'aime la culture. Je lui préfère la pop culture. On confronte souvent la culture du plus grand nombre avec  celle de l'élite et des bien-pensants, j'allais dire des bien-penchiants. Pas le goût des autres mais notre goût à nous tous. Tout le monde peut, pour le plaisir, concevoir ses propres listes, selon ses goûts et ses humeurs. Et puis, rien ne vous empêche de participer en commentaires pour allonger celle qui suit, vite. La vie est bien trop courte. Les périphrases pour mourir.

Jeu : le meneur se place face à l'écran, la liste ci-dessous devant les yeux. les autres joueurs, à tour de rôle doivent proposer des expressions, des façons de dire mourir sans utiliser le verbe. Celui qui trouve le dernier a gagné.

Aérer ses tripes
Aller ad patres
Aller au frigo
Avaler sa chique
Avaler son extrait de naissance
Avoir fermé son vasistas
Boire le bouillon d'onze heures
Boucler sa malle
Casser sa pipe
Déposer le bilan
Dépoter son géranium
Descendre au cercueil
Descendre dans la tombe
Deviser avec la camarde
Dévisser son billard
Disparaître plus vite que le grand panda
Être à sa dernière heure
Être enlevé
Être rapatrié par télégramme
Être rappelé auprès du seigneur
Être six pieds sous terre
Exhaler son âme
Faire couic
Faire le grand saut
Faire sa valise
Faire son trou au large (dans le cas d'un marin péri en mer)
Fermer la paupière
Fermer son pébroque
Habiter au boulevard des allongés
Manger les pissenlits par les racines
Manger les salades par le trogno
Mettre la table pour les asticots
Mettre les volets à la boutique
Mordre la poussière
Lâcher la rampe
Laisser ses guêtres
Laisser ses houseaux
Oublier de respirer
Paraître devant Dieu
Partir aux fleurs
Partir les pieds devant
Partir pour des cieux meilleurs
Passer dans l'autre monde
Passer de vie à trépas
Passer l'arme à gauche
Passer le pas
Payer sa dette à la nature
Payer son tribut
Perdre la vie
Perdre le goût du pain
Quitter la vallée des larmes
Ramasser ses outils
Régler sa note
Rejoindre les verts pâturages
Remercier son boulanger
Remiser son fiacre
Rendre l’âme
Rendre le cimetière bossu
Rendre ses clefs
Rendre son dernier soupir
Rentrer les pouces
Sauter le pas
Se faire tailler un costard en bois
Se laisser glisser
Se rendre au royaume des taupes
Se retrouver à la droite du Seigneur
Se retrouver entre quatre planches
S'habiller de sapin
Sortir les pieds devant
Souffler la veilleuse
Tirer le rideau
Tirer sa révérence

Abonnez-vous à l’impossible newsletter

Notifications sans adresse mail

Vous pouvez aussi vous abonner sans adresse mail en cliquant sur la cloche en bas à droite de l’écran.

Pour toujours recevoir votre petite dose de BID hebdomadaire, abonnez-vous à la bidletter !