Menu

Périphrases, des mots pour le dire : Les Venise

4 Mai 2019 | L'Impossible Dictionnaire, Les miscellanées | 0 commentaires

Ah, Venise ! La ville des amoureux, du carnaval, des canaux, des gondoles, des vaporetti, de la Place Saint-Marc…

Ah Venise ! La ville des pigeons qui vous chient dessus, des odeurs d’égout et des moustiques qui vous empalent…

L’inconscient collectif balaye la dernière affirmation pour ne conserver que le côté glamour, romantique et carte postale de Venise. Ceux qui en reviennent dans un réflexe « bisque bisque rage » décriront les merveilles de la ville en omettant les menus désagréments qui, de toutes façons, ne se verront pas sur les photos ou la vidéo des vacances. Ça sert à quoi de partir s’enjailler à l’étranger si ce n’est pas pour faire des jaloux à la machine à café. Café que vous négligerez un temps en expliquant par le détail le contenu des tasses qui vous avaient succulées tout au long de votre séjour. Plus jamais le jus de chaussette de cette affreuse mécanique ne touchera vos lèvres, votre langue votre palais… des Doges, un peu d’humour de situation ne fait pas de mal pour faire rire (jaune) les collègues qui dans un élan de jalousie vite contrôlé prierons que l’expression « Voir Venise et mourir » s’applique à l’instant, devant leurs yeux extatiques.

On ne va pas se mentir, il n’y a pas que les potes du boulot qui sont jaloux. beaucoup de villes all the world envient l’engouement touristique de Venise. Et dès qu’elles ont un peu de flotte entre leurs murs, elles s’empressent de piquer une part du gâteau en périphrasant à la vénitienne.

Pendant ce temps là, Venise cumule aussi du surnom :

La Cité des Doges,
La Sérénissime,
La Reine de l’Adriatique,
La Cité des Eaux,
La Cité des Masques,
La Cité des Ponts,
La Cité flottante.

C’est vrai, les « Venise » sont plutôt nombreuses en France et ailleurs. Il existe même un pays dont la traduction est « petite Venise », le Venezuela. L’explorateur italien Amerigo Vespucci l’a appelée comme ça en raison des logements indigènes du delta du fleuve Orinoco qui lui rappelaient sa ville natale.

Et c’est tout naturellement que je vous propose, aujourd’hui, de vous amuser avec les deux listes suivantes – française et étrangère – composées au total de 40 surnoms qui devront permettre à vos amis de découvrir le ville correspondante. Bon jeu !

Les Venise françaises

La Venise de Picardie : Amiens
La Venise des Alpes / La Venise savoyarde : Annecy
La petite Venise de la Beauce : Bonneval
La Venise du Périgord : Brantôme
La petite Venise : Chalons en Champagne
La Venise bourguignonne : Clamecy
La Venise alsacienne / La petite Venise : Colmar
La petite Venise de la Brie : Coulommiers
La Venise Briarde : Crécy-la-Chapelle
La Venise Gardoise : Goudargues
La Venise Lozérienne : La Canourgue
La Venise de l’Ouest : La Ferté-Bernard
La Venise comtadine : L’Isle-sur-la-Sorgue
La Venise provençale : Martigues ou Port Grimaud
La Venise du Gâtinais : Montargis
La Venise verte : Niort ou Le Marais Poitevin
La Venise Comtoise : Ornans
La Venise Normande : Pont-Audemer
La Venise des Yvelines : Saint Quentin en Yvelines
La Venise du Languedoc : Sète

Les Venise étrangères

La Venise du Nord (Pays-Bas) : Amsterdam ou Giethoorn
La petite Venise du Portugal : Aveiro
La Venise de l’Orient (Thaïlande) : Bangkok
La Venise du Nord (Belgique) : Bruges
La Venise du Mali : Djenné
La Venise d’Afrique (Bénin) : Ganvié
La Venise de l’Orient (Crête) : Hania
La Venise de l’Est (Slovénie) : Ljubljana
La Venise mexicaine : Mexcaltitán
La Venise sauvée des eaux (Mali) : Mopti
La Venise tropicale (Brésil) : Recife
La Venise de la Baltique : Saint-Pétersbourg
La Venise du Québec : Salaberry-de-Valleyfield
La petite Venise du Texas (États-Unis) : San Antonio
La Venise de l’Inde / Venise de l’Himalaya (Inde) : Srinagar (capitale du Cachemire)
La Venise du Nord (Suède) : Stockholm
La Venise d’Asie (Chine) : Suzhou
La Venise du Canada : Vancouver
La Venise d’Amérique : Venice Beach ou Fort Lauderdale
La Venise polonaise : Wroclaw

Aidez le blog grâce au
Utip de Mission Japon

Pour ne rater aucun article, abonnez-vous à la newsletter !