Temps de lecture : 6 min

Jouons gaiement avec les pays fictifs (part 1)

31 Mai 2020 | Les miscellanées | 0 commentaires

C'est en écrivant l'article sur Princess Bride que je me suis chauffé pour vous proposer la version pays, contrée, île et royaume de "Jouons ensemble avec les villes fictives" (part 1 et part 2). Je me demande même pourquoi je n'y ai pas pensé avant.

Villes Marvel VS Villes DC

Je me faisais la réflexion, hier, qu'une des différences entre Marvel ou DC, c'était que les villes emblématiques des super-héros étaient réelles du côté de la Maison des Idées (New-York, Los Angeles, etc.) et inventées chez la Distinguée Concurrence (Smallville, Metropolis, Gotham, etc.). C'est intéressant parce que cela plante la divergence majeure entre les personnages des deux grands noms du comics. Quand un Superman ou un Batman survolent les soucis du quotidien depuis la stratosphère, Spiderman court après l'argent, Iron man a des tendances alcooliques et les mutants des X-Men sont en permanence confrontés au racisme. Je parle bien sûr du temps des origines. Depuis, les différences se sont amenuisées. cependant, le nom des villes est resté.

Fiers de leur pays, les scénaristes de comics américains n'ont pas souhaité, ni d'un côté ni de l'autre, extraire leurs surhommes des États-Unis. Il faut dire que très souvent, le pays fictif est un exutoire. Il ressemble énormément à un état qu'on souhaite épingler par la bande. Une option évitant les éventuels procès en pied de nez rigolard, revanchard ou pamphlétaire.

Les origines de Metropolis

Avant de vous laisser jouer avec les pays inventés, j'aimerais revenir sur les villes DC puisqu'on en cause. Gotham représente la partie sombre de New-york quand Metropolis en est l'autre face, plus lisse, plus verre et métal. Je garde de ma visite du Parque Warner Madrid l'année de son ouverture, en 2002, ce sentiment en passant de l'ombre du land Batman et à la lumière de celui de Superman. Un vrai coup de force des architectes du parc d'attraction madrilène.

Si on gratte un peu, on découvre que les origines des deux villes ne sont pourtant pas véritablement américaines. Joe Shuster, cocréateur de Superman, a insufflé dans Metropolis un peu de Toronto, sa ville natale mais néanmoins canadienne. Bon d'accord, on y trouve aussi une pincée de Cleveland, la ville de l'Ohio qui fut le théâtre de sa rencontre avec l'autre créateur du super-héros au slip au-dessus du collant, Jerry Siegel. Pour la petite anecdote, il existe dans l'Illinois une vraie ville nommée Metropolis qui, par opportunisme touristique, s'est autoproclamée la "Ville de Superman". On peut y découvrir une grande statue en bronze de deux tonnes du Kryptonien, un petit musée et un festival annuel consacré au super-héros.

L'incroyable histoire de la vraie Gotham

L'histoire de Gotham est plus savoureuse. Il faut savoir qu'au tout début, Bruce wayne habitait New-York. Pour lui donner plus d'universalité, il a été décidé que la ville devrait être fictive. Après "Civic City", "Capital City" ou encore "Coast City", le nom de la ville de Batman a été inspiré au scénariste Bill Finger par un feuilletage d'annuaire, tombant sur le nom de "Gotham Jewelers". Et hop, "Gotham City" apparaît dans le Batman n°4 de décembre 1940.

Gotham, c'est un des surnoms de New-York, ça tombe bien. Washington Irving le popularise dans l'édition du 11 novembre 1807 de Salmagundi, un périodique satirique. Il tient ce nom d'un petit village d'Angleterre situé pas très loin de Nottingam, vous savez le shérif, Robin des bois, tout ça. C'est quand même dingue de penser qu'un des héros les plus célèbres d'Angleterre, peut-être même le premier à avoir troqué son vrai nom pour un nom de guerre, soit lié à Batman. J'adore ce genre de coïncidence. Même si cela aurait eu plus de saveur avec Green Arrow.

Mais pourquoi donc Irving a-t-il comparé des localités si peu semblables ? Grâce une drôle d'histoire que je vais me faire un plaisir de vous narrer.

Ça se passe au treizième siècle. Le Roi Jean qu'on surnommait Jean sans Terre parce qu'au départ il n'était pas destiné à monter sur le trône ou à recevoir un quelconque territoire en héritage décide de construire une route passant par Gotham lui permettant de se rendre à son futur pavillon de chasse. Cependant, en arrivant dans le village, les messagers royaux tombent sur des fous, des idiots, aux comportements étranges. Certains habitants essayent de noyer une anguille dans une mare d'eau, d'autres envoyent rouler leurs meules de fromages au bas de la colline. Les messagers prennent peur. C'est qu'à l'époque, la folie est considérée comme contagieuse. Pour plus de sûreté, il est décidé que le pavillon de chasse sera construit ailleurs pour éviter de passer par le "dangereux" village.

Le petit twist qui va bien

Il semble que c'est cette version qui inspire Irving. Surnommé New-York du nom de Gotham, c'est traiter ses habitants de sots, d'imbéciles, de fous. Ironiquement les habitants du vrai Gotham furent appelés les Wise Men, les sages. On retrouve une référence leur étant faite dans la comptine issue de Mother Goose de Denslow sorti en 1901. Traduite, cela donne :

Trois sages de Gotham
S'en furent en mer dans un bol,
Et si le bol avait été plus résistant,
Ma chanson aurait duré plus longtemps.

L'allusion est claire. Y sont tellement cons que la chanson est courte.

Pourtant, la vraie version est un peu différente de celle qu'Irving a utilisé pour ridiculiser les new-yorkais. À l'époque, en Angleterre, toute route empruntée par le roi doit être aménagée en une voie publique dont la construction et l'entretien revient aux villages traversés. Or, Gotham n'a pas le sou. Il fallait trouver un subterfuge pour éviter la charge sans risquer le courroux royal. Les habitants de Gotham jouèrent donc la comédie de la folie. Pas près de se retrouver à Arkham, ceux-là !

Et maintenant, jouons !

Après ce petit hors d’œuvre de la succulence culturelle alliant - mon péché mignon - culture et pop-culture, il est temps de continuer dans la même voie en passant du côté ludique de la force.

Vous devrez trouver le nom de pays inventés issus de l'imaginaire qu'il soit légendaire, cinématographique, littéraire, télévisuel ou pop-culturel. Pour vous aider, il sont classés par ordre alphabétique. J'ai séparé définitions et noms des villes en deux listes où chaque numéro permet de relier le bon nom à la bonne définition. Ce qui, par ailleurs, vous permettra de jouer soit en solo soit en maître de jeu avec famille ou amis.

Bon jeu !

Les définitions

  1. Pays de l'ambassade dans laquelle on entend "Notre peuple vaincra" dans Les Sous-doués
  2. Pays d'Aladdin dans le dessin animé Disney du même nom
  3. Royaume du désert situé sur Sandy Island dans One Piece
  4. Pays d'Amérique du Sud dans la bande dessinée Canardo de Benoît Sokal
  5. Royaume magique dans le film Il était une fois de Disney
  6. Royaume du film La Reine des neiges
  7. Pays dirigé par Benzino Napoleoni dans le film de Charlie Chaplin Le Dictateur
  8. Pays située près de l'Indonésie dont est originaire Johnny Thunder, dans l'univers DC Comics
  9. Pays d'Afrique centrale où sévit Le Fantôme, personnage de comics crée par Lee Falk
  10. Pays aux montagnes de parmesan râpé et aux vignobles liés avec des saucisses dans Le Décaméron de Boccace
  11. Île du Pacifique où se situe la série TV Jake Cutter
  12. Pays des Balkans ennemi de la Syldavie dans les albums de Tintin
  13. Royaume de Lyna dans la série d'animation LoliRock
  14. Pays africain dans le film de Fabrice Eboué intitulé Le Crocodile du ... (oui, je n'allais pas vous faciliter la tâche, non plus !)
  15. Pays du père de Yo Macumba dans le film Le Gendarme et les Gendarmettes
  16. Pays à tendance communiste dans l'univers de Donald Duck
  17. Pays inspiré de la Géorgie dans le film de Riad Sattouf Jacky au royaume des filles
  18. Pays des Balkans qui introduit les aventures de Human Defense Corps chez DC Comics
  19. Royaume de Carissa dans la série d'animation LoliRock
  20. Immense île située entre l'Amérique du Sud et l'Australie dans l'œuvre d'Edgar Rice Burroughs
  21. Pays insulaire déchiré par la guerre à proximité de l’Amérique du Sud dans l'univers DC Comics
  22. Île du Pacifique dans le film de Laurel et Hardy Atoll K
  23. Pays insulaire dans le roman de la série San-Antonio Ménage tes méninges de Frédéric Dard
  24. Royaume où se déroule la série de jeux vidéo King's Quest
  25. Pays voisin de Florin et de Guilder dans Princess Bride
  26. Pays isolé du reste du monde où humains et dinosaures vivent en harmonie, nom du roman de James Gurney
  27. Pays d'Amérique du Sud empli d'or visité par Candide dans le conte philosophique éponyme de Voltaire
  28. Royaume d'Iris dans la série d'animation LoliRock
  29. Pays du roman du même nom de Samuel Butler anagramme de "Nowhere", nulle part en anglais (si c'est pas de l'indice, ça !)
  30. L'une des trois super-puissances mondiales dans le roman 1984 de George Orwell comprenant l'Asie d'Extrême-Orient et du Sud-Est, s'appuyant sur l'idéologie nommée "culte de la mort"
  31. Confédération réunissant l'ensemble des pays terriens du XXXIe siècle dans la série d'animation Futurama
  32. L'une des trois super-puissances mondiales dans le roman 1984 de George Orwell comprenant toute la partie nord du continent européen et asiatique, s'appuyant sur l'idéologie nommée le "néo-bolchévisme"

Les réponses

  1. Abou-Yamen
  2. Agrabah
  3. Alabasta
  4. Amerzone
  5. Andalasia
  6. Arendelle
  7. Bactérie
  8. Badhnisia
  9. Bengala
  10. Bengodi
  11. Bora Gora
  12. Bordurie
  13. Boréalis
  14. Botswanga
  15. Boungawa
  16. Brutopie
  17. Bubunne
  18. Bulgravia
  19. Calix
  20. Caspak
  21. Corto Maltese
  22. Crusoeland
  23. Cuho
  24. Daventry
  25. Désespoir
  26. Dinotopia
  27. Eldorado
  28. Éphédia
  29. Erewhon
  30. Estasia
  31. États-Unis de la Terre
  32. Eurasia

J’ai du réseau !

L’impossible newsletter

Notification sans mail

Vous pouvez aussi vous abonner sans adresse mail en cliquant sur la cloche en bas à droite de l’écran.

Pour toujours recevoir votre petite dose de BID hebdomadaire, abonnez-vous à la bidletter !