Temps de lecture : 5 min

La grande histoire des zizis

8 Juin 2019 | L'Impossible Dictionnaire | 0 commentaires

Je me demande des fois d'où me viennent mes idées d'articles. Elles me tombent dessus sans crier gare, je les note dans une désormais loooongue liste, puis j'y reviens plus tard quand je n'ai pas d'évidence le sujet du prochain article. Et donc, entre deux, j'oublie. Peut-être que j'étais en train de pisser. Vous connaissez l'histoire de l’exhibitionniste qui interpelle une petite fille dans un parc ? "Tu as déjà vu un zizi ?" lui demande-t-il. "Ah non, monsieur !" lui répond-elle. Ces mots tant espérés par le pervers déclenchent un réflexe de Pavlov ouvrant un imperméable sous lequel il est entièrement nu. La petite fille intriguée regarde ce qu'elle trouve à hauteur d'yeux et dit au pervers : "Ah oui, c'est une bite mais en plus petit, alors !" OK, je ne pense pas avoir trouvé l'idée aux toilettes. En même temps, le premier article du blog est relatif aux petites tailles. Aurais-je un complexe refoulé ? Mon double-décimètre semble prétendre le contraire. Bref, ce n'est pas vraiment le sujet de l'article.

Je vais faire mieux que Pierre Perret, tout tout, tout, vous saurez tout sur le mot zizi. De son origine à ses multiples formes.

Aux origines du zizi

Il est important de savoir de quoi qu'on cause. Le Centre National des Ressources Textuelles et lexicales nous offre quatre définitions de ce petit mot :

  • Sexe du garçonnet. (ça, je crois que tout le monde l'avait en espérant que tout le monde le lavait)
  • Être ou chose insignifiant(e), de peu d'importance ou de peu de valeur.
  • Signe graphique indéchiffrable, gribouillis.
  • Petit passereau commun d'Europe méridionale, dont le mâle se distingue par sa tête jaune et noire et sa gorge noire, la femelle ayant des couleurs plus ternes.

Le point commun à toutes ces définitions est le côté riquiqui du bazar. Petit, en latin, se dit minimi, en grec (mikró comme pour micropénis). En fait, son origine est gallo-romaine et provient du mot pettīttus. Pas le moindre prépuce de rapport étymologique avec mon zizi. Enfin, je dis "mon", c'est une image. Arrêtez de vous faire des images avec mon... Cherchons ailleurs.

Une possible origine croisée à plusieurs reprises dans mes recherches pourrait être kabyle. Le mot “zizi” serait une modification du mot arabe Sidhi, une marque de respect, prononcé à l’origine par les enfants ou les adultes ne connaissant pas la langue. Ça me semble un peu tiré par la djellaba. Pour ma part, je suis plus enclin à penser qu'il proviendrait du petit passereau de la dernière définition. Vous savez, "montrer son petit oiseau", tout ça. Mais alors que penser des photographes qui prétendent avant d'appuyer sur l'enclencheur que "le petit oiseau va sortir" ? L'expression date du début de la photographie. Elle s’adressait surtout aux enfants turbulents, assez crédules pour croire encore au merveilleux de la promesse. Déjà qu'un vieux qui photographie des enfants, c'est malsain... Et puis, si ça se trouve à cause de ça, toute une génération de bambins se sont retrouvés à heure fixe devant l'horloge du salon à sourire connement quand le coucou s’époumonait à hauteur d'heures.

Le nom complet du passereau est le bruant zizi. Comme le coucou - tiens, justement - ou le pic, il tient son nom de son cri, un nom qui lui a été donné par le naturaliste Buffon à qui l'on doit L’Histoire Naturelle, générale et particulière, avec la description du Cabinet du Roi, une collection encyclopédique publiée entre 1749 à 1804, une des plus importantes entreprises de publication scientifique du Siècle des Lumières.

Quand certains regards crient braguette dans l'espoir d'une partie de zizi panpan, le bruant piaille zizi. Manquerait plus qu'il zozote. Avançons-nous doucement pour ne pas l’effrayer et écoutons-le un instant...

Je sais pas vous mais je pense qu'il faut être sacrément obsédé de la bite pour entendre "zizi" dans ce gazouillis des plus classiques. Buffon lui le cul, oui ! Vous imaginez, un oiseau chante et nos calbutes d'enfants s'en trouvent modifiés. Je me demande si ça vient de là, l'expression "tailler une plume" ? Y en a un autre qui chante et qui s'appelle Bruant, Aristide de son prénom, l'inventeur de la chanson réaliste. Parce qu'au départ, il s'appelle Bruand avec un "d". Peut-être qu'il avait un problème de zizi, je sais pas moi, je cherche. Il aurait fallu demander à la Goulue. De toute façon, au Chat noir, il ne devait plus en rester beaucoup des oiseaux. Je m'égare. Alors que pour reprendre les mots de Michel Debré : "Ce n'est pas en s'écartant du sujet qu'on va repeupler la France."

Il voit des zizis partout !

Le vrai, le faux, le laid, le beau, le dur, le mou... Il existe plein de zizis dont vous ne soupçonnez pas l'existence. Voici l'occasion de vous offrir une petite liste dont seul le blog de l'Impossible Dictionnaire a le secret :

  • Zizi Taïeb : ancien nageur tunisien.
  • Zizi Jeanmaire : danseuse de ballet, chanteuse, meneuse de revue et actrice française dont le conjoint était Roland Petit, ça ne s'invente pas.
  • Zizi Lambrino : première épouse du roi Carol II de Roumanie.
  • Zizi Roberts : footballeur libérien. (rien à voir avec une cravate de notaire, bande d'obsédés)
  • La petite Zizi : actrice enfant née en 1942, fille du réalisateur Jean Gourguet.
  • Zizi : surnom donné à l'ancien maire de Lyon, Louis Pradel.
  • Le lac Zizi : lac situé dans l'archipel des Kerguelen, même pas jumelé au péruvien lac Titicaca.
  • Zizi : film français de Charles-Félix Tavano, sorti en 1935.
  • ZZ Top : groupe de rock barbu.
  • Les zizis : chaussures de la marque Repetto dont Serge Gainsbourg était l'ambassadeur et qui tiennent leur nom de Zizi Jeanmaire, belle-fille de Rose Repetto.
  • Zizi Coin Coin : alcool belge produit près de Liège.
  • Fred Zizi : apéritif des années 30 du sud de la France.
  • Zizi : spécialité pâtissière de Bourges créée en 1975 par le pâtissier Lucien Romangeon.
  • Zizie : petite sœur de Titeuf dessinés par Zep à qui l'on doit Le Guide du zizi sexuel. Un hasard ? je ne crois pas !

Nous parlions de Donald dans un récent article. Alors que ses neveux s'appellent Riri, Fifi et Loulou, les nièces de Daisy se nomment Lili, Lulu et... Zizi. Les dessinateurs de chez Disney dessinent des zizis dans les bandes dessinées pour enfants. C'est une honte ! Je me demande qui a eu cette idée emprunt de la plus pure naïveté de nommer un personnage pour enfant de la sorte. En plus, rien à voir avec noms américains, April, May et June, dont on comprend la logique puisque les prénoms sont également des mois de l'année qui se suivent. Pire encore, ce ne sont pas leur prénom mais leur "petit nom" puisqu'en réalité elles s'appellent Blanche, Julie et Aglaé. En suède, Zizi s'appelle Titti. Un autre petit oiseau. Et hop, la boucle est bouclée !

De là à dire que le mot "zizi" restera dans les annales, c'est une autre paire de...

Sources : www.cnrtl.fr, www.lematindz.net, www.7sur7.be, Wikipédia, /www.expressions-francaises.fr

Abonnez-vous à l’impossible newsletter

Notifications sans adresse mail

Vous pouvez aussi vous abonner sans adresse mail en cliquant sur la cloche en bas à droite de l’écran.

Pour toujours recevoir votre petite dose de BID hebdomadaire, abonnez-vous à la bidletter !