Menu

10 infos étonnantes autour de K 2000

9 Juin 2019 | Les séries TV | 0 commentaires

Une voiture qui parle, qui pense par elle-même et qui se conduit toute seule, ça faisait son petit effet dans les années 80. Certes, on avait connu Choupette, un amour de coccinelle, dans les années 60 mais même si elle jouissait d’une autonomie facétieuse, elle ne parlait pas.

K 2000 a été diffusée en France pour la première fois en avril 1986 sur feu La Cinq berlusconienne. Il était temps parce que trois ans plus tôt, on avait les miquettes quand on montait dans une voiture américaine à cause de Stephen King – toujours lui, voir les articles sur les clowns – et de la sortie au cinéma de Christine. Bon, ça c’est pour nous, petits français – parce qu’aux États-Unis, la série est sortie quelques mois avant le film.

Vous connaissez la série, même si vous ne l’avez jamais vue, pourtant vous allez apprendre quelques infos étonnantes dans ce qui suit. En voiture, Simone !

1 – Un créateur/producteur prolixe

C’est en 1966, une année où il faisait bon naître, que Glen A. Larson lance sa carrière en télévision avec une idée de scénario pour la série Le Fugitif, dont nous avions déjà parlé dans l’article sur L’Incroyable Hulk. En 1971, il lance sa première série en tant que producteur, un western nommé comme une série d’espionnage Opération danger. Ça sera le début d’une magnifique liste de succès – et d’échecs aussi même si certains ont marqué les esprits comme pour Manimal – qui ont accompagné notre vie de téléspectateur fan de séries. En voici quelques unes, les principales. :

Switch (71 épisodes)
Quincy (148 épisodes)
Galactica (24 épisodes)
Buck Rogers au XXVe siècle (24 épisodes)
Magnum (162 épisodes)
L’Homme qui tombe à pic (112 épisodes)
K 2000 (90 épisodes)
Automan (13 épisodes)
Manimal (8 épisodes)
Police 2000 (10 épisodes)
Enquêtes à Palm Springs (13 épisodes)
Waikiki Ouest (20 épisodes)
Battlestar Galactica (73 épisodes)

2 – La mode des super-véhicules

Vous les savez, au cinéma comme à la télé, quand un succès survient, par faiblesse intellectuel et appât du gain facile, on copie, on adapte, on refait, souvent en moins bien. K 2000 a lancé la mode des super véhicules. Tel Tornado inséparable de Zorro, les « monstres mécaniques » deviennent des personnages de séries à part entière. On ne peut plus dissocier le preux chevalier de sa monture. Nouvelles technologies obligent, la lumière se porte d’ailleurs sur les véhicules plus que sur l’humain comme l’atteste le nom des séries. À roues ou à hélices, ils feront les beaux jours de nos cathodiques années 80. Dans l’ordre d’apparition, deux après K 2000, le temps que le succès se concrétise et que les concurrents mettent leur projets en branle, on découvrira Supercoper (1984), suivi d’un autre hélicoptère issu du film du même nom réalisé par John Badham sorti un an plus tôt, Tonnerre de feu (1984), une intelligence virtuelle très inspirée du film Disney Tron aidée d’un curseur qui crée moto, hélicoptère ou voiture aux virages à angle droit nommée Automan (1984), un autre tonnerre à deux roues cette fois, Tonnerre mécanique (1985) et, enfin, en toute queue de mode, un camion high-tech pourvu d’un hélicoptère et d’une lotus esprit dans Police 2000 (1987) que l’on doit également à Larson. La route, les airs, il manque l’eau. Il faudra  attendre les années 90 pour qu’un bateau soit héros d’une série TV avec Caraïbes offshore (1994) avec Hulk Hogan, une série qui a la particularité d’avoir été entièrement tournée à Walt Disney World.

3 – David Hasselhoff, comment dire ?

Michael Knight, le chevalier solitaire dans un monde dangereux de la série est joué – je ne vous apprends rien – par David Hasselhoff qu’on retrouvera plus tard en caleçon de bain rouge dans Alerte à Malibu, puis bourré dans sa salle de bain en essayant de manger un hamburger. Il fut adulé, puis moqué, les hauts et les bas du vedettariat. N’empêche qu’il a vécu des moments incroyables. je vous en ai listé quelques uns dans le plus grand des respects :

– En grand sportif, il a fait un jogging avec Bill Clinton à l’époque où ce dernier était président des États-Unis.
– Il a pulvérisé tous les records d’affluence à une représentation théâtrale de Peter Pan au Royaume-Uni dans laquelle il jouait le Capitaine Crochet
– En parlant de record, il acquiert le statut d’Homme le plus vu au monde décerné par le livre Guinness des records suite au succès d’Alerte à Malibu vu par plus d’un milliard de téléspectateurs dans 140 pays.
– Il a fait un caméo dans le film Bob l’éponge de 2004 en tant que Mitch Buchannon .
– Michael Knight s’est également fendu d’un caméo dans deux épisodes d’Arnold et Willy.
– En 2011, il entre une nouvelle fois dans le Guinness des records en devenant l’humain catapulté le plus haut à l’aide d’une attraction foraine, vous savez celle où on est dans une boule tenue par deux immenses élastiques, qui l’envoie valser à plus de 70 mètres.
– Il a vendu plus de disques que Michael Jackson… OK, qu’en Suisse mais quand même.
– Il a chanté avec Luciano Pavarotti. Bon, c’était dans un avion mais ça compte, non ?
– Il a eu sa propre équipe de course automobile, Race for Life, à Indianapolis.
– En 2012, des scientifiques ont découvert un nouveau type de crabe poilu, comme le torse du Hoff. Ils ont surnommé leur découverte antarctique « Le crabe Hoff ». Son nom binomial est Kiwa tyleri.
– En 2014 et 2015, il a eu son propre talk-show en Finlande et en Suède

4 – Pas besoin d’auto-radio pour KITT

C’est qu’il y a du musicos, de la star du micro, autour de la voiture parlante. Au cours des années 1950, Greg A. Larson fait partie du groupe vocal The Four Preps, signé par Capitol Records en 1956. Ils auront à leur actif plusieurs disques d’or, dont 26 Miles, coécrit par Larson, qui se classera dans le Top 10 des ventes de singles aux États-Unis.

En 1989, David Hasselhoff réalise son rêve d’être chanteur, en sortant un single Looking for freedom. Énorme carton, notamment en Allemagne dont l’acteur-chanteur est originaire, du moins ses grands-parents. Le titre devient disque de platine avec plus de 500 000 ventes. S’en suivra une longue liste de chansons dont une dont on parle juste après.

5 – Star sur terre mais aussi Gardien de la Galaxie

La planète bleue ne suffit plus à Hasselhoff. Dans Les Gardiens de la Galaxie 2, Star-Lord avoue qu’il a longtemps pensé que l’acteur de K 2000 était son père. Ce dernier se substitue un instant à Kurt Russell pendant l’une des longues tirades d’Ego.

Revenons en arrière, 1997, et sur les plates-bandes du point précédent. Cette année-là, David sort une reprise de ce qui sera quelques années plus tard le point d’orgue de la bande-son du premier Gardiens de la galaxie, Hooked on a feeling. J’adore boucler les boucles. Ce qui ne pourrait être que de l’anecdote au kilo prend tout son sel quand on mate le clip qu’il a tourné pour l’occasion et qui atteint des sommet en kitchissime. Quand le ringard le dispute au sublime. Rien que pour vos yeux, je l’ai retrouvé et, hop, je le partage avec vous.

6 – La voix de son maître

Pour l’instant, je n’ai pas beaucoup abordé la série. Mais vous me connaissez, je prends souvent comme excuse une sujet pour parler de beaucoup d’autres choses. Je me rattrape en vous parlant de la voix de KITT interprétée en version originale par l’acteur et réalisateur américain William Daniels. Il enregistrait ses répliques en studio ce qui fait qu’il ne rencontrait jamais les autres acteurs du casting. Il a fallu attendre six mois après le début du tournage de la saison 1 pour que lui et David Hasselhoff se rencontrent pour la première fois lors d’une soirée de Noël. Je n’en connais pas la raison mais l’acteur demanda à la production de ne pas figurer au générique pour sa contribution vocale..

Pour Le Retour de K 2000, la série de 2008, c’est Val Kilmer (Batman, le Saint) qui prête sa voix au véhicule.

7 – Roulons gaiement des mécaniques

Je ne suis pas un as ni même un passionné de la mécanique mais quand on aborde K 2000, c’est un peu un passage obligé. Même complètement montée et entière, la voiture s’appelle KITT. C’est l’acronyme de Knight Industries Two Thousand. Dans la vraie vie, et avant maquillage technologique, il s’agit d’une Pontiac Firebird Trans Am 1982. Alors que le modèle original possède un intérieur plutôt épuré, dans la fiction, son tableau de bord est digne de celui d’un avion de ligne.

Entre suite et téléfilm, plusieurs modèles ce sont ensuite succédés :

– Une Pontiac Firebird (4e génération) rouge modifiée pour le téléfilm K 2000 : La Nouvelle Arme de 1991.
– Une Ford Mustang Shelby GT500 KR pour Le Retour de K 2000 de 2008.

Pour revenir au téléfilm, au début de l’intrigue, la voiture ayant été désossée puis revendue partiellement en pièces détachées, on retrouvera KITT dans la carrosserie d’une Chevrolet Bel-Air de 1957. On a échappé au crossover avec Choupette, histoire d’amour mécanique, promenade sur l’autoroute au soleil couchant, viens ici que je te bourre le pot d’échappement, tout ça.

8 – Voiture à un dollar

La consommation en voitures de la série était impressionnante tant les cascades s’avéraient poilues (comme Hasselhoff), entre 4 et 9 par saison. Heureusement, la production jouissait d’un partenariat avec la General motors qui leur « vendait » les voitures un dollar pièce. Cependant, la transformation du lambda en KITT coûtait quand même la bagatelle de 18 000 dollars.

9 – Encore une voiture parlante ?

NBC n’avait pas perçu le potentiel de la série. Quand elle lui a été proposée, ils ont un temps hésité car ils avaient déjà produit dans les années 60 une série avec une voiture parlante intitulée My mother the car en version originale. Il y a eu plusieurs titres en français : Une mère pas comme les autres, Maman bagnole ou encore Ma mère à moteur. Si on m’avait demandé mon avis à l’époque, j’aurais proposé « Areuh » parce que j’étais à peine né mais très vite j’aurais pu être force de proposition avec :

– Ma mère est bien carrossée
– Maman, dis camion !
– Ma mère, c’est la plus Ford
– Arrête de regarder les phares de ma maman !

Vous en avez d’autres, vous ?

Le pitch de la série, Dave Crabtree fait l’acquisition d’une voiture, une Porter 1928, voiture dans laquelle, comme par hasard, sa mère s’est réincarnée et lui parle. Même si elle a laissé un bon souvenir aux gamins de l’époque, les critiques ont plutôt détesté la série, souvent avec brutalité. Ce qui explique sans doute, le premier mouvement de recul de la NBC lors de la présentation de K 2000 par ses producteurs. Pour info, en 2002, TV Guide a proclamé My mother the car comme étant la deuxième plus mauvaise série de tous les temps, derrière The Jerry Springer Show.

10 – Le fameux chenillard

On ne peut pas se quitter sans aborder le phénomène du chenillard lumineux, vous savez cette bande sur la calandre avant de KITT sur laquelle une lumière rouge se promène de droite à gauche et inversement. Un gadget qui a fait les beaux jours des amateurs de tuning à mulet dans les années 80/90.

Même si c’est K 2000 qui l’a démocratisé, on le retrouvait déjà en 1978 dans une autre série de Glen A. Larson. En effet, dans la première version de Battlestar Galactica, la visière des Cylons possédait ce même attrait lumineux. Étonnant, non ?

Aidez le blog grâce au
Utip de Mission Japon

Abonnez-vous à l’impossible newsletter

Pour ne rater aucun article, abonnez-vous à la newsletter !