Menu

Pas de cendres à disperser pour Cendrillon dans les parcs d’attractions !

26 Oct 2018 | Disney, Les parcs d'attractions | 0 commentaires

Je dois bien avouer que l’idée aurait pu me venir. Je suis fan de parcs d’attractions, j’ai demandé ma femme en mariage au pied de Space Mountain à Disneyland Paris et mon voyage de noces s’est entièrement déroulé à Walt Disney World. La triste suite logique serait que mes cendres soient dispersées du haut du château de la Belle au bois dormant, autour de l’Auberge de Cendrillon pour le plaisir du jeu de mot (cendres, Cendrillon, tout ça) ou lors du catapultage de Star Wars Hyperspace Mountain (la prochaine fois, ne criait pas et fermait la bouche, on ne sait jamais).

C’est un article du site du site américain Laughing Place qui est à l’origine de cet article. On y apprend que, régulièrement, des guests bravent l’interdiction de répandre les cendres d’un être cher à Walt Disney World. Parce que, oui, soyons clair, la pratique est strictement interdite et très réglementée, notamment en France depuis une loi de 2008 qui définit les lieux de destination des cendres (art. L2223-18-2 CGCT). Avant cette date, il était tout à fait possible de disposer des cendres sans restrictions. La cause en est de nombreux abus liées à la dispersion des cendres mais aussi à l’abandon d’urnes sur des lieux publics.

En résumé, on peut disperser les cendres :

  • Dans le jardin du souvenir d’un cimetière (avec autorisation du maire de la commune),
  • Dans la nature (sauf sur la voie publique et dans les jardins publics selon le décret du 20 août 1976).
  • Par voie aérienne. dans ces deux derniers cas, une déclaration à la commune de naissance du défunt et à la commune du lieu de dispersion des cendres doit être faite afin d’inscrire la date de dispersion dans un registre spécifique.
  • En mer, par contre cela est Interdit dans les rivières et les fleuves. Dans ce cas, un déclaration à la commune de naissance du défunt et à la commune de mouillage de départ ou de port du bateau doit être remplie afin d’inscrire la date de la dispersion des cendres dans un registre spécifique. L’urne doit être biodégradable.

Mais que ne ferait-on pas pour satisfaire les voeux ultimes de l’être cher trop tôt disparu. Le site www.voyage-insolite.com raconte l’histoire de cette dame qui a souhaité que l’on disperse ses cendres depuis le haut de l’attraction de Dumbo. On pourrait pensé que ce cas est exceptionnel. Ce que réfutent les gardiens des parcs Disneyland Paris et Walt Disney World qui ont confié à un journaliste du Wall Street Journal, selon le site Sputnik France, qu’au moins une fois par mois, des visiteurs apportaient les cendres de leurs proches décédés pour les disperser dans les parcs. Selon le site Voyage insolite, le parc américain aurait même un aspirateur spécial pour de telles occasions.

« Le Haunted Mansion abrite probablement tellement de vraies cendres humaines que ce n’est même pas drôle« , indique un gardien de Disneyland Paris. Le journaliste du site Sputnik France continue son article en précisant que « des cendres humaines seraient également dispersées dans les parterres de fleurs, aux alentours immédiats du parc et dans des attractions aquatiques telles que Pirates des Caraïbes, Dumbo (encore lui) et It’s a Small World. » Les visiteurs cacheraient les cendres dans des bouteilles de médicaments ou des sacs en plastique.

Un porte-parole de Disneyland Paris, contacté par le Wall Street Journal, a tenu à souligner que la dispersion de cendres était strictement interdite dans le parc et qu’un visiteur qui tenterait la chose serait prié de quitter le parc, sans autre forme de procès.

Mais pour quelles raisons nombre de personnes souhaitent se voir disperser à Walt Disney World ? La réponse est peut-être d’un le slogan du parc, « Happiest place on earth« . L’endroit le plus heureux du monde, comme un goût de paradis, est une façon irréfutable d’éviter les affres des flammes éternelles.

Le Wall Street Journal a interviewé plusieurs familles ayant réussi à faire entrer les cendres de leurs proches dans les parcs pour en faire leur dernière demeure. Ce qui en ressort est que, globalement, il est plus agréable de se recueillir chez Disney, entre deux attractions que dans le morne silence d’un cimetière.

L’éternité au pays de Mickey, c’est pas mal, c’est même un aveu d’âme d’enfant intact au l’aube de sa vie mais n’oublions pas qu’en plus de l’interdiction de la pratique l’acte en lui même peut provoquer des effets préjudiciables aux autres visiteurs. En effet, lorsque des cendres sont découvertes sur une attraction, les cast-members ont pour ordre de la fermer en raison de « difficultés techniques ». Un responsable passera alors à la recherche des piles de cendres. Et si cela est avéré, l’équipe de surveillance arrivera avec leurs fameux aspirateurs. De quoi gâcher un peu le séjour des enfants et des familles ce jour-là.

Pour ne rater aucun article, abonnez-vous à la newsletter !